Stephen Heller
"Musique romantique pour piano"

Heinrich Heine caractérise le compositeur-pianiste Stephen Heller (1813-1888) comme «un esprit romantique dans une forme classique». Contemporain de Liszt et Wagner, il appartenait à la génération de Mendelssohn, Schumann, Chopin; l'orientation esthétique de Heller a, pour l'essentiel, été déterminée entre 1830 et 1848, époque à laquelle se réfère aussi sa production ultérieure dont font partie les oeuvres enregistrées ici: Promenades d'un solitaire, Op. 78, Rêveries du promeneur solitaire, Op. 101, Dans les bois, Op. 136, Dans les bois, Op. 128.

Heller était soutenu par quelques-uns des plus grands musiciens de son temps. Schumann l'aide de ses conseils, l'introduit auprès de son éditeur et rend compte de ses premières compositions; Berlioz lui voue très tôt une amitié indéfectible; le sourcilleux Fétis prend fait et cause pour sa musique et le soutient régulièrement dans des articles admiratifs qui souligne l'image de «poète moderne du piano».

(extrait proposé: 3e Promenade de l'opus 78)
(d'autres extraits)
(critique & extraits à télécharger)

Claves CD 50-9805